Page 379

A

N

G

L

A

I

S

E

S

.

365

« férer sa chair à son argent. Je n'ai rien « autre chose à répondre. » Revenons à nos chansons. O n en a fait des collections où l'on a cherché à mettre plus d'abondance que de variété. Il y en a un trop grand nombre qui roulent sur les m ê m e s sujets, et souvent sur des objets hideux et dégoûtans : des enlèvemens, des cruautés bizarres , des massacres de familles entières, des morts qu'on arrache des tombeaux, etc. voilà les sujets de plusieurs ballades Tout y peint les mœurs barbares des anciens habitans du nord, de ces peuples belliqueux et féroces qui n'imaginaient rien de plus délicieux que de boire de l'hydromel dans le crâne de leurs ennemis. L e nombre des ballades de chevalerie est aussi trop multiplié ; c o m m e c'est toujours des châteaux enchantés, des géans et des magiciens, de belles dames et de petits pages, deux ou trois pièces de ce genre suffisaient pour donner une idée du goût et des préjugés de nos ancêtres, à moins que l'uniformité des objets ne fût rachetée par quelques beautés frappantes de poésie ou de sentiment. Il est singulier de ne rencontrer dans les

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag