Page 371

D

E

S

G

R

E

C

S

.

357

dit encore Justin, mais de manière que personne ne sentit le poids de la victoire. Il ne voulut point du titre de. roi de la Grèce, il se contenta d'en être appelé le chef. Ce prince se disposait à conquérir l'Asie , lorsqu'il fut assassiné au milieu m ê m e de son armée. Alexandre lui succéda ; aussi ambitieux que son père, mais beaucoup moins dissimulé, Alexandre donnait un libre essor à ses passions violentes. Aristote, qui connaissait très bien et le père et lefils, n'eut garde de rien écrire dont ils pussent s'offenser. Ajoutons à ces considérations, que, bien qu'Aristote eût reçu d'Alexandre des marques de la bienveillance la plus marquée et m ê m e de la plus haute faveur, ce philosophe eut cependant le malheur de lui déplaire. Il ne sera peut-être pas inutile d'en rappeler ici le sujet. A u nombre des disciples d'Aristote était un jeune h o m m e , n o m m é Calisthène , que ce philosophe aimait tendrement, et qu'il choisit entre tous pour l'envoyer en Asie auprès d'Alexandre. Calisthène fut d'abord très-bien accueilli ; mais l'amitié du prince

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement