Page 354

340

DES

APPLAUDISSEMENS

diteurs plus graves , appelés par le genre m ê m e du spectacle au concert spirituel, y porterait moins de légèreté et d'inconséquence. Pure illusion ! J'ai vu applaudir le m ê m e jour avec la m ê m e ivresse le sublime premier couplet du Stabat, et la scandaleuse parodie d'un air bouffe , assorti tant bien que mal aux paroles de David. Vous voyez bien, M . le Trunk-Maker, que notre public applaudit le beau parce qu'il le sent, et l'absurde parce que cela lui plait ; et vous prétendez fixer son inconstance , diriger son goût, règler ses suffrages ! U n plus habile que vous y serait embarrassé. O n bal la mesure à un air régulier , mais non à un caprice de clavecin ou de violon.

S E C O N D E Au

L E T T R E

Trunk-Maker.

MONSIEUR le Trunk - Maker , avez vous jamais lu le livre du docte Ferrarius, de veterum acclamationibus ? vous y au-

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement