Page 338

524

DE

L'O

R A

T E U

R

il varie ses sujets avec un art admirable, et sait prévenir l'ennui par une infinité d'épisodes amenés sans violence. Mais ce qui le rend à jamais digne d'éloge, c'est le choix de ses sujets toujours nobles, toujours grands, toujours dirigés vers l'utilité publique. Il ne se proposa pas seulement d'embellir l'art de la parole , il voulut perfectionner les ames et apprendre à ses disciples à gouverner leur famille, leur patrie , le corps entier de la Grèce. Tous ses discours respirent et font naître l'amour des vertus privées et politiques. En parlant de ceux de ses ancêtres qui brisèrent les fers de la Grèce, il ne se borne pas à faire admirer leur force et leur courage; il vante sur-tout l'élévation de leur a m e , la pureté de leurs vues, leur passion pour la gloire, et en m ê m e tems leur modération. Ils préférèrent constamment le bien public à leurs propres intérêts. Ils placèrent le bonheur, non pas dans l'opulence , mais dans le sentiment des actions honnêtes ; ils croyaient laisser de grands biens à leurs enfans s'ils leur laissaient l'estime et la considération publiques ; une mort glorieuse leur paraissait préférable à

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement