Page 337

I

S

O

C

R

A

T

E

.

323

tation marquée, et soit qu'il tire ses figures de trop loin, soit qu'elles conviennent mal aux choses, soit enfin qu'elles soient outrées, il devient froid et maniéré; d'ailleurs pour mieux cadencer sa diction et dessiner plus exactement sa période, il emploie des mots oiseux , et donne à son discours plus d'étendue qu'il n'en doit avoir. O n n'a garde de prétendre que ces défauts se retrouvent constamment dans tous ses écrits. Sa composition est quelquefois simple et naturelle : il sait en rompre les groupes et les disposer avec sagesse , mais en général il se montre trop esclave du nombre et du tour périodique, et l'élégance qu'il affecte dégénère trop souvent eu redondance. D u reste, si le style d'Isocrate manque de naturel et de simplicité , il faut convenir aussi qu'il respire la m a gnificence et la grandeur ; la construction en est sublime et d'un caractère plus qu'humain. O n pourrait comparer sa manière à celle de Phidias, de qui le ciseau rendit avec tant de dignité les formes héroïques et divines. Quant à l'invention et à la disposition , Isocrate excelle dans l'une et dans l'autre ;

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement