Page 331

D

E

S

T

H

É

A

T

R

E

S

.

317

mis, il y a deux mois, sur le théâtre de Nicolet, la fameuse conspiration de la Jacquerie sous Charles V I , et qui eût traité ce sujet d'une manière conforme au goût du peuple et à la disposition générale des esprits? Qui doute qu'au sortir de ce spectacle on eût pu voir une multitude furieuse , retrouvant sa cause dans celle des Jacques - Bonshommes, s'armer de flambeaux et de poignards, pour aller porter le ravage, le meurtre et l'incendie dans les maisons de tous ceux qu'elle eût regardés c o m m e étant de tout tems les ennemis du peuple ? Supposez alors la loi que vous voudrez, et dites-moi quel remède elle apportera à de si grands maux : aura-t-elle défendu de mettre sur la scène des sujets tirés de notre histoire ? cette loi serait absurde. Arrêterez - vous la représentation de la pièce, sans punir légalement l'auteur ou les acteurs? O ù seront la liberté du théâtre et l'empire de la loi? Et si alors celte multitude enivrée redemande à grands cris le drame qui lui aura donné de si grandes émotions, les magistrats auront-ils assez de force pour la contenir ?

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement