Page 315

D E

L A

P R E S S E .

301

des hommes sages mais timides, qui voudraient le bien, mais qui aiment le repos. La liberté d'imprimer dépendra donc essentiellement de la bonté et de la sagesse de la loi contre les délits commis par la voie de l'impression. Cette analyse paraîtra sans doute minutieuse à beaucoup de lecteurs ; mais j'ai cru indispensable de réunir tous les élémens du problême, si l'on veut parvenir à une solution rigoureuse. Quelques personnes veulent une liberté indéfinie de la presse. Elles demandent donc 1.° qu'il n'y ait aucune censure sur les ouvrages ; 2.° Q u e la profession d'imprimeur soit libre, et que chacun puisse imprimer ou faire imprimer ce qu'il voudra, avec ou sans n o m d'auteur , d'imprimeur ou de libraire ; 3.° Qu'il n'y ait aucun impôt sur les écrits imprimés. 4.° Quelques-uns vont jusqu'à penser qu'il ne faut aucune loi contre les écrits, dont les scandales, disent-ils, trouveront leur remède dans la liberté m ê m e . Il ne faut pas des réflexions bien pro-

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement