Page 294

280

S

U

R

P

I

N

D

A

R

E.

leurs flots noirâtres , et dans la nuit, de brillans tourbillons de flamme roulent et précipitent à grand bruit les rochers dans le vaste abîme des mers. C'est Typhon, c'est ce grand reptile, qui, sous la main du maître des cyclopes, vomit ces torrens effroyables. Quel spectacle imposant! quelle étonnante merveille d'entendre * ce monstre enchaîné sous la plaine et sous les sommets enfumés de l'Etna ! Il s'effraie, il s'agite ; sa couche dure, raboteuse, le perce, le déchire et se grave profondément dans son dos renversé. ( Effets terribles de la colère des Muses contre un ennemi de Jupiter!) Mais quel bonheur de te plaire, ô maître des dieux, ô suprême modérateur de l'Etna! Par toi cette montagne élève son front sur des campagnes fortunées : par toi le n o m d'Etna donné à la cime voisine , vient d'être à jamais illustré avec elle ; et le héros, en proclamant Hiéron, a fait retentir ce grand n o m d'Etna dans les courses de Pytho 1. ** Prêt à quitter ses rivages, le nautonier, secondé par Eole, voit dans cette première * Seconde anti-strophe. > Pytho, ou Delphes.

** Seconde épode.

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement