Page 252

238

fRAGMENS

ce n'est pas à elle que l'on fera pardonner de trop fortes négligences ; elle n'a pas l'indulgence de l'amitié ordinaire ; elle n'a plus la faiblesse de l'amour ; elle a conservé de ce sentiment qu'elle remplace , la délicatesse , l'inquiète et active sensibilité qui le caractérisent. Elle ne se laissera pas enlever pour un seul instant, des droits qu'elle n'aurait plus les moyens de recouvrer; dévouée c o m m e l'Amour, elle est jalouse c o m m e lui ; sans cela serait-elle aussi tendre ?

SUR

LES F E M M E S

AUTEURS,

L E T T R E d'un père à son fils. MON fils, je vous défends, par toute l'autorité que je puis avoir sur vous, de prendre une femme à Paris, c o m m e vous en aviez le projet , et voici m a raison. Toutes les femmes de Paris se mettent à écrire , et ce n'est pas là ce que je blâme absolument, quoique l'antiquité ,

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement