Page 246

252

F

R

A

G

M

E

N

S

la preuve de ses sentimens. Ces deux idées se confondent dans l'esprit d'Elise, occupent son imagination ; on dirait m ê m e qu'elles vont jusqu'à son cœur. Si elle trompe C**, ce sera en se trompant ellem ê m e ; on la croira fausse, elle n'aura été que faible, vaine et légère. Sa vanité et sa faiblesse lui auront valu un succès , dont il faudra peut-être toute sa légèreté pour la consoler; ses arrières-petits-neveux, qui la verront vieille et laide, et sauront qu'elle a été en faveur, diront que c'était une femme bien habile.

TROISIÈME A M.

de Segur,

LETTRE. sur les Femmes.

SAVEZ-VOUS, Monsieur, ce qu'on trouvera de plus singulier dans votre ouvrage? C'est la brièveté du chapitre sur l'amour. C e séra d'ailleurs un sujet de regret; car ce chapitre est un des mieux pensés et des mieux écrits de l'ouvrage. Mais, monsieur, dans trois volumes sur les femmes, six pages

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement