Page 217

A U CHEVALIER D E * * * * *

203

jamais produit de grandes choses. Ce sont là de ces phrases qui deviennent maximes. Adieu, chevalier. Demain, je vous en prie, avant de partir pour la chasse, écrivez-moi un mot qui m'explique ce que c'est que la Constitution.

S E C O N D E

L E T T R E .

P A S un billet de vous hier de la journée, je ne m'en plains pas. Vous étiez certainement très-occupé à vos deux assemblées. Je ne sais comment vous pouvez y suffire. J'aurais désiré qu'il eût été possible de venir passer la soirée à l'hôtel de. . . . , vous auriez été édifié. Nous étions cinq femmes. Ni jeu , ni médisance, ni nouvelles ; il n'a été question que d'états-généraux. Nous avons veillé jusqu'à cinq heures. La marquise de s'est élevée avec une chaleur bien honorable contre les abus. M a d a m e de... nous a confié , avec une naïveté piquante , qu'elle avait de l'humeur contre la royauté. Croiriez-vous qu'il y a eu deux hommes assez lâches

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement