Page 214

200 H I S T O I R E , etc. plus de soin pour apprendre à la manier de m ê m e que, plus restreint par des règles précises, il eût trouvé dans son génie échauffé par le travail, des beautés dont il a peut-être, ou du moins pour long-tems, emporté le secret avec lui. Ainsi il a manqué à Corneille, pour être un poëte parfait, non-seulement les secours des principes qui dirigent, mais ceux de ces préceptes qui, renfermant le génie dans des bornes plus étroites, rendent plus forte et plus éclatante l'explosion par laquelle il se manifeste. Cependant, s'il n'existe plus de Corneille ni de Racine, ce sont les préceptes qu'on en accuse. Des hommes qui n'ont jamais osé peut-être essayer de lutter contre des difficultés trop redoutables pour eux , leur reprochent d'étouffer le génie. Qu'ils prennent garde , en voulant s'affranchir de règles trop sévères, de se montrer plutôt trop faibles pour les observer qu'assez forts pour les enfreindre ; qu'ils songent que le véritable génie s'échauffe à l'aspect des difficultés , c o m m e la véritable vertu à l'aspect des sacrifices ; et qu'ils ne se plaignent pas enfin de posséder la seule chose qui ait manqué au grand Corneille.

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement