Page 210

196 Voyez

H

I

S

T

O

I

R

E

e n vos e n f a n s , v o y e z en leur c o u r a g e

D ' u n t r i o m p h e i m m o r t e l l'infaillible p r é s a g e : D a n s le sein d e la gloire

ils o n t

toujours v é c u ;

E n f i n , je suis le m o i n d r e , et j'ai t o u j o u r s v a i n c u .

Ce morceau contient plusieurs vers remarquables; mais le dernier sur-tout m e semble bien beau, pour le sentiment et l'expression. O n peut remarquer un rapport de Duryer avec Corneille, de qui l'on voit d'ailleurs qu'il avait adopté la manière sévère et raisonnée ; c'est que ses beaux vers, et il en a plusieurs, beaux par la pensée ou le sentiment, sont extrêmement simples dans l'expression, et semblent gagner à cette simplicité. Cependant, et c'est ce qui a fait retomber son n o m dans l'obscurité, Duryer ne fut jamais sublime. Le seul endroit peutêtre où sous ce rapport il puisse rappeler Corneille son modèle, est l'instant où la confidente de Junie lui raconte qu'elle vient de voir dans le camp de Porsenna Scévole déguisé en soldat toscan, et qui, par une réponse équivoque, lui a donné lieu de croire qu'il a adopté ce travestissement pour se sauver des dangers qui

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag