Page 194

180

HISTOIRE

de Mélite, et le méritait bien davantage; l'intrigue en est, à peu de chose près, assez bien nouée, et de plus très-intéressante ; les caractères y sont bien soutenus, et l'on trouve des situations comiques dans plusieurs scènes, entr'autres celle où deux amans qui se trompent mutuellement, se protestent leur tendresse par des expressions équivoques dont le spectateur seul entend le véritable sens. U n e autre plus remarquable encore par ses intentions comiques , est celle où le fourbe Alcidon, qui depuis long - tems profite du caractère loyal et généreux de son ami Philiste pour le trahir , se trouve à la fin tellement contrarié dans ses projets de perfidie par les offres de service et le zèle toujours croissant de Philiste, qu'après avoir inutilement essayé d'engager cefidèleami à prendre moins chaudement ses intérêts, il se voit obligé de se brouiller avec lui, afin de s'en débarrasser. Certainement , cette combinaison est de la bonne comédie ; et si l'on ne trouve pas dans la manière dont elle est traitée, ce comique saillant que Molière et Molière seul peut-être a su faire sortir des caractères les plus sérieux et des situa-.

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement