Page 189

D U

T H É Â T R E

F R A N Ç A I S .

175

l'ont précédée, que dans les deux premières. Mais dans Mélite, c'est, pour parler le langage des faiseurs de quolibets, un véritable feu roulant. O n y compte neuf monologues, depuis seize jusqu'à soixante Vers, dont chaque vers, pour ainsi dire, offre une double pointe, et fournirait à nos auteurs du Vaudeville un refrain très-applaudi. Dans l'un , par exemple, un amant au désespoir, incertain s'il doit croire aux paroles que sa maîtresse lui a données , où aux lettres qu'elle a écrites à son rival, se demande quelle est la plus légère ou d'elle ou de sa plume; et après une longue délibération , finit par conclure que c'est elle. Ailleurs , on trouve une de ces convocations galantes , qui étaient si fort à la mode dans les comédies et même les tragédies de ce tems-là ; un amant dit à sa maîtresse , qui lui conseille d'imiter ses froideurs, L e s froideurs près d e v o u s p e r d e n t d e leur p o u v o i r , Et vous

n'en c o n s e r v e z q u e

faute

de

vous

voir.

A. cela la maîtresse répond finement : Et

q u o i ! tous

les m i r o i r s ont-ils de fausses

glaces?

A quoi l'amant repart promptement par

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement