Page 148

134

H I S T O I R E

conviendra qu'il fallait un aussi puissant ministre que le cardinal de Richelieu pour les mettre à la mode. Au surplus, que cette anecdote soit vraie ou fausse,il n'en est pas moins certain, c o m m e on l'a déjà dit, que, pendant près de trente ans,la farce remplaça en France la comédie, dont la Rivey avait fait entrevoir le véritable genre, bientôt abandonné faute d'encouragement. Sans doute le siècle dans lequel avait vécu Montaigne était assez éclairé sur les penchans et les faiblesses du cœur humain ,pour fournir un bon poëte comique; mais pour qui aurait-il travaillé? L e tems n'était plus où la hardiesse d'un essai qui n'avait pas encore été tenté , avait donné à l'art dramatique le mérite et l'importance d'une nouvelle découverte. Les troubles religieux qui suivirent le règne d'Henri II, n'avaient pas peu contribué à discréditer les ouvrages d'esprit : les discussions théologiques blasent lé goût , et la guerre civile le gâte tout à fait. Les auteurs dramatiques savaient bien où trouver un assez grand nombre de spectateurs et d'admirateurs pour amuser leur amourpropre , et se faire m ê m e une sorte de

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement