Page 141

DU

THÉÂTRE

FRANÇAIS.

127

est sa Marianne. L e fond en est tiré de l'historien Josephe, et la pièce est conduite à peu-près de m ê m e que l'ont été depuis les tragédies que Tristan et ensuite Voltaire ont faites sur le m ê m e sujet. Le caractère de Marianne y est assez bien tracé, quoique Hardy n'ait pas pris soin, c o m m e Voltaire , de l'adoucir par ce sentiment de Vertu qui la soumet à des devoirs qu'elle déteste. La Marianne de Hardy s'exprime, c o m m e on l'a vu, assez librement sur le compte de son mari, et parle m ê m e fort ouvertement du désir qu'elle a de se voir défaite de lui ; mais safierté,ses ressentimens, le malheur profond qui J'accable, son horreur pour la vie, sont peints avec assez d'intérêt. Faussement accusée par Salomé d'avoir voulu empoisonner Hérode, loin de chercher à se justifier devant ce prince, elle dit : Destinée a m o u r i r , nonosbtant m a J'ayme

autant

défense ,

c o n f e s s e r q u e d e n i e r l'offence ;

I l m ' e s t indifférent ; s u r

charge

inventez

D ' a u t r e s assassinats et pires attentez , J e m ' a t t r i b u e r a y t o u t : le p o i s o n ,

l'adultère,

L a

mère

conspiration d u m e u r t r e d e m a

Tant D e

le j o u r m e

d é p l a i s t , tant le désir

, m'epoint

sortir d e v o s m a i n s et d e n e l a n g u i r p o i n t .

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement