Page 111

D U

T H É Â T R E

F R A N Ç A I S .

97

pour chevelure , et les poëtes de ces premiers âges parlent aussi souvent de la perruque d'Apollon , que les nôtres de sa chevelure dorée. Hécube dit aussi en parlant de la manière dont Pyrrhus tua Priam : L e bon h o m m e il tira par sa perruque grise.

Et perruque grise équivaut ici a u x cheveux blancs; expression aussi noble qu'usitée. Mais qui s'en douterait ! Il est fort simple aussi qu'on soit assez peu touché de cette image que présente Phèdre, lorsque dans les transports de sa passion elle se peint Hyppolite, Dégoûtant de sueur et d'une honnête crasse;

Mais crasse était alors le synonyme de poussière, et l'honneste crasse n'est autre chose que la noble poussière de Racine. N o n seulement cet art qui caractérise particulièrement notre poésie, de rendre avec élégance les détails les plus ignobles, était alors totalement ignoré ; il semblait m ê m e que la langue ne pût fournir d'ex-, pressions pour rendre les idées nobles. Souvent le morceau le mieux pensé et le i.

7

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag