Page 87

DE

L'ILE

D'HAÏTI.

61

et reparaît à la Jamaïque, où elle conserve sa direction de l'E. à l'O. Suivant la seconde hypothèse, qui est beaucoup plus soutenable parce qu'elle s'appuie sur des données plus scientifiques, l'île d'Haïti doit sa formation à une succession de soulèvements volcaniques. D'après les recherches de plusieurs géologues, la formation de l'île est assez récente, puisque la majeure partie d'Haïti n'apparut audessus du niveau de la mer que tout au commencement de l'époque tertiaire, vers le moment où les terrains calcaires se constituaient en Europe, c'està-dire pendant la période éocène (1). Durant l'époque secondaire, les terres qui se dressaient au-dessus du niveau de la mer se composaient simplement de la Cordillère centrale, d'une série de petites des formées par la sierra de Samana, des principaux sommets des sierras du Bahoruco et d'une île formée par la sierra de Monte-Cristi aux environs de Puerto-Plata. Les terrains qui apparurent pendant l'époque tertiaire forment toute la partie septentrionale (1) Les terrains tertiaires sont ceux dont la formation remonte à la fin de la période secondaire, ils se divisent en quatre groupes d'assises qui sont, en commençant par le plus ancien : le terrain êocène. le terrain oligocène, le terrain miocène et le terrain pliocène. Après la période tertiaire vient la période quaternaire, qui se continue par la formation actuelle.

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement