Page 71

DE L'ILE D'HAÏTI.

45

mine par deux pointes, la pointe à Gravois, à l'O., et la pointe d'Abacou, à l'E. Cette presqu'île abrite la baie des Cayes, du côté de l'O. La baie des Cayes est d'un accès assez difficile à cause des bancs de sable qui l'encombrent et qu'augmentent journellement les apports des rivières de la plaine des Cayes ; d'autre part, l'entrée est obstruée par de nombreux récifs, notamment par le rocher de la Folle, sur lequel s'est perdu le Bouvet, navire de guerre français (1868) : les trois passes qui donnent accès dans le port des Cayes ne peuvent admettre que des bâtiments d'un assez faible tonnage. En résumé, cette baie est peu sûre, parce qu'elle est insuffisamment protégée contre le vent du Sud par l'île à Vaches et par des îlots moins considérables : aussi, les navires sont-ils souvent obligés d'aller chercher un refuge dans la baie des Flamands, à l'E. Les autres baies qui se trouvent après la baie des Cayes sont : la baie des Flamands, présentant une ouverture d'un kilomètre environ sur une profondeur de 5 : l'entrée en est assez difficile, mais les bâtiments y trouvent un excellent mouillage ; — la Grande-Baie-du-Mesle, bien abritée contre le vent du Sud, mais dont le fond est couvert de mangliers ; — la Petite-Baie-du-Mesle, qui sert de refuge aux petites embarcations, mais qui est sans abri contre le vent du Sud ; — la baie de Saint- Louis-du-Sud, qui est l'une des plus

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement