Page 39

.

DE L'ILE D'HAÏTI

13

pendant deux siècles, mais elle fut souvent ravagée par les flibustiers. En 1810, elle se souleva contre l'Espagne en même temps que le Venezuela : C'est dans cette île que débarquèrent avec Bolivar les volontaires haïtiens envoyés en 1816 par le Président Pétion au secours des colonies espagnoles insurgées contre leur métropole. Le chef-lieu est Assomption. Les autres îles (Blanquilla, Tortuga, Orchida, Les Roques) sont peu considérables. 2° Antilles néerlandaises. Ce groupe, qui appartient à la Hollande depuis le milieu du XVII siècle, ne renferme comme le précédent qu'une seule île importante: c'est Curaçao (26.000 hab.). C'est une terre longue et étroite dont la plus grande partie est montagneuse et peu fertile, à cause du manque d'eau : toutefois, sur quelques points, le sol est bien arrosé et bien cultivé. Le chef-lieu est Willemstad. — De Curaçao dépendent : 1° la petite ile Bonair (5.000 hab.), remarquable par la douceur de sa température; 2° l'île d'Aruba (5.500 hab.), la plus occidentale des Antilles sous le Vent. e

TROISIÈME LEÇON Aux Petites Antilles, il faut rattacher encore

l'Archipel des Lucayes ou de Bahama.

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement