Page 387

DE

L'ILE

D'HAÏTI.

361

•des mines d'or; mais jusqu'à présent le seul centre où des capitalistes étrangers exploitent les filons de quartz est la région de San-Cristobal. L'argent est aussi abo.ndant que l'or ; autrefois les mines de Tanci, près de Jasica et au N. de Guainamoca, jouissaient d'une grande réputation. Aujourd'hui on trouve de l'argent sur les bords de la Yuna, à San-Cristobal, à Santiago, à PuertoPlata, etc. Les autres richesses minérales de la Dominicanie sont : Le cuivre (San-Cristobal, Cotui, Jaina, Santiago, El-Recodo [Bani], Maimon, Puerto-Plata, Cobre, Monte-Mateo, etc.) ; — la mercure (Santiago , Valsequillo [San-Cristobal] ) ;—l'étain (Cotui, Seïbo); — le fer (San-Juan-de-la-Maguana, chaîne de Monte-Prieta, sources de la Yuna); —l'aimant (Maimon, Cotui, Santiago). — On trouve également dans la Dominicanie de grandes quantités de pierres précieuses, telles que : le diamant (Bani, San-Juan-de-la-Maguana, Guaba-Arriba) ; — l'opale (San-Juan, Guaba-Arriba);—Y émeraude (Santiago,Cotui); — l'amiante (San-Juan); le jaspe (Bani, San-Juan), etc. Enfin le sol de cette République renferme d'autres substances minérales comme le silex (San-Juan), le marbre (Bani), le granit, le talc (Azua, Samana), le phosphate et le carbonate de chaux (Saona, Catalina, les SeptFrères), des schistes ardoiseux, le kaolin (Punta-

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement