Page 346

320

GRANDE GÉOGRAPHIE

A la même époque, la dette extérieure n'était plus représentée que par l'emprunt Domingue. Nous savons que pour dédommager les anciens colons de la perte de leurs plantations et habitations, la France avait exigé d'Haïti le reconnaissance d'une dette de 150.000.000 de francs;jusqu'en 1838, le pays ne put Verser que 20.000.000 ; la France consentit alors à réduire l'indemnité à 60 millions, payables par versements successifs ; en 1885, cette dette française a été payée intégralement, à l'exception du dernier terme qui ne devait être versé qu'après la revision générale des comptes; cette dette depuis mars 1893 est définitivement réglée. Quant à l'emprunt Domingue, il comprend : 72.358 obligations à 300 fr. . 70.908 bons de coupons à 60 fr. Total

...

21.705.000 4.254.480

( i

Intérêts 5

25 960.380

Il faut déduire de ce total quatre annuités à 1.557.622 fr. 80, payés de juillet 1885 à juillet 1889, c'est-à-dire en tout 6.230.491 fr. 20. Haïti ne devaitdonc plus, à partir de juillet 1889, que 19.729.880 fr. 80. Les troubles civils qui ont désolé le pays depuis la chute du président Salomon, et surtout la lutte d'une année soutenue par les trois départements du Nord, du Nord-Ouest et de l'Artibonite contre le général Légitime, ont

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement