Page 311

DE L'ILE D'HAÏTI.

285

à .sucre, le riz, le maïs, le cacao, le tabac et les vivres. Le café été introduit à Saint-Domingue par De Clieux, en 1729. La culture de cette fève réussit tout d'abord dans le N. (Terrier-Rouge et Dondon), mais elle ne tarda pas à se propager rapidement dans le reste de l'île. Actuellement, le café constitue la principale richesse de la République d'Haïti ; la production n'en a pas diminué d'une façon trop inquiétante depuis un siècle, mais, malheureusement, on doit déplorer qu'elle reste stationnaire, car il existe encore beaucoup de terrains où cette culture réussirait admirablement. Sous la domination française, la quantité de café exportée de Saint-Domingue s'élevait annuellement à 70.000.000 de livres; en 1863, l'exportation de calé est montée à 71.712.345 livres ; dépuis cette année, sauf durant l'exercice budgétaire 1887-88 (où elle est montée jusqu'à 85.000.000 de livres) et celui de 1890-91 (où elle a été de 78.213.445 livres) l'exportation est toujours restée au-dessous de cette moyenne; en 1889-90, elle est descendue'à 56.692.039 livres. Il faut dire aussi que, dans le pays même, on consomme beaucoup de café, on peut même, sans exagération, évaluer la quantité consommée dans le pays à 15.000.000 de livres par an. Le café d'Haïti, quand il est bien préparé, est peut-être le café le plus recherché par les con-

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement