Page 297

DE L'ILE

D'HAÏTI.

271

Lorsque la sécheresse, qui finit ordinairement vers le mois de mars ou celui d'avril, dure trop longtemps, la poussière devient intolérable, le sol se crevasse et la végétation dépérit ; mais, après quelques semaines, la saison des pluies recommence. En général, ces différentes périodes se succèdent avec assez de régularité; cependant, il faut remarquer que la République ne possède pas un climat uniforme: par exemple, il arrive fréquemment que, dans le N. d'Haïti, les pluies deviennent répétées et abondantes tandis que la sécheresse règne dans le S., et réciproquement ; néanmoins, on peut dire qu'au point de vue climatérique Haïti possède deux saisons principales. Dans les plaines, ces deux saisons ne se distinguent guère que par l'abondance des pluies qui caractérise l'une et par la séchessese générale qu'offre l'autre ; quant à la température, elle est presque toujours continuellement chaudeelle varie entre + 20°, point jusqu'où descend rarement le thermomètre, et + 35° à l'ombre ; il n'y a de différence que clans les nuits qui sont généralement tièdes durant la saison des pluies, mais qui deviennent réellement froides durant l'autre saison. Mais, à mesure que l'on gravit les montagnes qui s'étagent en gradins depuis la mer jusqu'au centre de l'île où elles s'élèvent à 3.000 m. d'altitude, la température change complètement. 19

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement