Page 223

DE L'ILE D'HAÏTI.

197

niel-de-los-Negros-Maron, ensuite le cours de la rivière Pedernales; — au S., la mer des Antilles ; — à l'O. une ligne qui suit la rivière des Côtes-de-Fer depuis son embouchure jusqu'à sa source et qui coupe en deux l'étang de Miragoane pour s'arrrêter à la mer, à l'E. de Miragoane, après avoir traversé le fameux Pont-deMiragoane ; — le reste de la partie occidentale du département est limité par le golfe de la Gonave. Le département de l'Ouest est traversé de l'O. à l'E.' par deux chaînes de montagnes à peu près parallèles : au N., par les montagnes des Grands-Bois, du Pensez-y-Bien, du MontTerrible, des Matheux, au S., par la chaîne des monts Mexique et de la Selle. Entre ces deux chaînes s'étend la plaine du Cul-de-Sac. Le département possède aussi une partie de la plaine de l'Artibonite (rive gauche), au N. de la première chaîne de montagnes dont nous venons de parler. Ces deux chaînes de montagnes forment en quelque sorte deux barrières qui arrêtent complètement les vents du S. et du N. ; toutefois la baie de Port-au-Prince est quelquefois visitée dans sa partie occidentale par des bourrasques venant du large. La température du département est, en général, assez chaude, mais elle est moins humide que celle des régions septentrionales de la République ; d'ailleurs la brise de terre et la brisé de

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement