Page 122

96

GRANDE

GÉOGRAPHIE

bitants tirent une grande quantité de sirop et de tafia, elle est aussi très riche en café. Sur le versant de la mer des Antilles, on voit une autre petite plaine, celle des Cayes, limitée au S. par la baie du même nom et au N. par les contreforts de la chaîne de la Hotte. Elle a une longueur moyenne de 25 kil. environ sur une largeur un peu moindre ; sa superficie est d'environ 350 kil. carrés. Elle est très bien arrosée et produit surtout la canne à sucre malheureusement ses plus riches plantations sont trop souvent ravagées par les inondations des cours d'eau qui la traversent. Dans les montagnes de l'intérieur de l'île, on remarque la belle vallée Constanza., comprise entre les contreforts méridionaux du Massif central ; elle est située à une altitude considérable(1.150m.) et elle occupe l'espèce d'angle formé par le Cibao et par la Hilera central qui se soudent l'un à l'autre au mont Banilejo ; elle jouit d'un climat très salubre, mais il y fait très froid. Elle renferme des mines d'or et possède de riches pâturages.

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement