Page 104

78

GRANDE

GÉOGRAPHIE

Estero; cette plaine a été formée parles alluvions du fleuve qui ont rattaché à la terre ferme l'ancienne île de Samana. La sierra de Samana traverse de l'E. à l'O. la presqu'île du même nom et présente un sommet de 600 m. de hauteur, le Pilon-del-Alcuzar, au N. de Santa-Barbara-deSamana.

DIXIÈME LEÇON III. — Du Cihao se détache encore une chaîne de hauteurs qui sépare le bassin de l'Artibonite de celui du Yaqui-du-Sud et qu'on pourrait appeler chaîne de Farfan : ces hauteurs se soudent à la sierra de Neïba qui se prolonge, sous divers noms, jusqu'à la baie de Saint-Marc, La sierra de Neïba s'étend sur une longueur de 80 kil. au N. du lac Enriquillo et de la plaine de Neïba. Elle offre plusieurs sommets considérables : le loma Barranca (2.285 m.), le loma Pansa (1.900 m.) et le loma Irgueso (1.100 m.); ces trois pics sont situés au N. de la ville de Neïba. La sierra de Neïba est continuée vers l'O. par le mont Bajada-Grande, au N. du lac Assuei et par les monts des Grands-Bois, où l'on remarque les monts des Orangers, à l'O. de la commune des Grands-Bois; ces montagnes sont remarquables par leur fertilité en café, mais elles sont

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Grande géographie de l'ile d'Haïti  

Auteur. Gentil, R. & Chauvet, H. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement