Page 35

( 21 ) boiffon. U n plus g r a n d nombre brûlent ce qui leur refte de cette feuille, jufqu'alors l'objet de leurs délices. Le thé expédié pour cette partie du g l o b e , étoit évalué cinq ou fix millions ; & il n'en fut pas débarqué une feule caille. Bofton fut le principal théatre de ce foulevement. Ses habitans détruifirent, dans le p o r t même, trois cargaifons de thé qui arrivoient d'Europe. Cette grande ville avoit toujours paru plus occupée de fes droits que le refte de l'Amérique. L a moindre atteinte q u ' o n portoit à fes privileges, étoit repouffée fans ménagement. Cette réfiftance , quelquefois accompagnée de t r o u b l e s , f a t i g u o i t , depuis quelques années , le gouvernement. Le miniftere, qui avoit des vengeances à exercer , faifit t r o p vivement la circonstance d'un excès blâmable ; & il en demanda au parlement une punition févere. Les gens modérés fouhaitoient que la cité coupable fût feulement condamnée à un dédommagement proportionné a u

B 3

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  
Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  

Auteur : Guillaume -Thomas Raynal / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentatio...

Advertisement