Page 259

DE

L'AMÉRIQUE.

49

devient une bravade infultante aux premiers retours de la profpérité ; & l'alliance fortifioit

& qu'elle

décacheroit quelques hommes foibles en

A m é r i q u e , de la caufe de la vertu & de la liberté. » 6°. Parce que le R o i d'Angleterre a fujet d e craindre, & craint en effet, que fes Flottes & fes Armées, au lieu d'être employées contre les

Etats-

U n i s , ne foient déformais néceffaires à la défenfe de les propres poffeffions. Et 7°. Enfin, parce que l'impoffibilité de fubjuguer l'Amérique devenant de jour en jour plus inconteftable, il eft de l'intérêt

de la

Grande-Bretagne de

ter-

miner enfin cette g u e r r e , quelques puiffent être d'ailleurs les conditions du traité de paix. » L e Comité demande qu'on lui permette d'obferVer de p l u s , qu'en fuppofant que les objets contenus dans ledit papier foient réellement approuvés & enregiftrés par le Parlement d ' A n g l e t e r r e , cela ne peut fervir qu'à montrer plus clairement la foibleffe & la méchanceté des ennemis de l'Amérique. » Leur

foibleffe.

» 1°. Parce qu'ils ont déclaré anciennement qu'ils avoient non-feulement le droit de lier les Etats-Unis dans tous les cas q u e l c o n q u e s , mais encore que les habitans defdits Etats étoient obligés de fe foumettre abfolument & fans condition à l'exercice de ce d r o i t , Parce qu'ils fe font efforcés d'obtenir cette foumiffion par la force ouverte ; d'où l'on doit c o n c l u r e ,

D

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  
Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  

Auteur : Guillaume -Thomas Raynal / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentatio...

Advertisement