Page 235

DE

L ' A M É R I Q U E .

25

Compliquée, & fuivie de conféquences beaucoup

plus extraordinaires. Non feulement dans cette occafion, les Américains, par la fupériorité de leurs manœuvres , déconcertèrent entièrement tous les plans des Anglois au moment de leur exécution ; mais ils fûrent encore attirer hors de fes poftes un ennemi qu'ils n'étoient pas capables d'en chaffer , & le contraignirent à terminer la campagne. Cette circonftance étant Un fait militaire mal connu en Europe, j'en Vais rapporter les différentes parties le plus briévement qu'il me fera poffible : cette légère efquiffe pourra préferver de l'erreur les Ecrivains futurs , & fauver en même-temps de l'oubli ces fcènes d'un merveilleux courage. Immédiatement après la furprife du pofte des Heffois à Trenton , le Général Washington repaffa la Delaware , qui a environ trois quarts de mille de largeur en ce lieu, & reprit fon ancien pofte fur la rive de Penfilvanie. Trenton reftoit fans être occupé, & l'ennemi fe tenoit à Princeton à douze mille environ de diftance fur le chemin de New-Yorck. Le temps devenoit rigoureux, & comme il n'y avoit que peu de maifons près du rivage où le Général Washington s'étoit pofté, la plus grande partie de fon

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  

Auteur : Guillaume -Thomas Raynal / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentatio...

Advertisement