Page 119

( 105 ) C'étoit même le nouveau général qui avoit évacué Bofton. Reçu le 2 Avril à Hallifax, il en étoit parti le 10 Juin pour le porter fur la petite ifle des Etats. Les forces de terre & de mer qu'il attend o i t , l'y joignirent fucceffivement ; & le 28 A o û t , il débarqua fans oppofition à l'Ifle-Longue, fous la protection d'une flotte commandée par l'Amiral fon frere. Les Américains ne montrerent pas beaucoup plus de vigueur dans l'intérieur des terres que fur le rivage. Après une médiocre réfiftance & d'affez grandes pertes, ils fe réfugierent dans le continent avec une facilité qu'un vainqueur qui auroit fu profiter de fes a v a n t a g e s , ne leur auroit pas donnée. Les nouveaux républicains a b a n d o n nerent la ville de N e w - Y o r e k , beaucoup plus facilement encore qu'ils n'avoient évacué l'Ifle-Longue ; & ils fe replierent fur Kingsbrige ou le Pont du R o i , où tout paroiiffoit difpofé pour une réfiftance opiniâtre. Si les Anglois avoient fuivi leurs p r e -

Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  
Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens  

Auteur : Guillaume -Thomas Raynal / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentatio...

Advertisement