Page 34

30

NEUF C E N T S L I E U E S SUR L'AMAZONE

serait plus marqué que par une vague clarté. La mer est parcourue de longs rouleaux, épannelés sur toute leur surface. — Huit heures. Le clairon sonne le déjeuner. De petites brises fraîches, à peine des risées, viennent on ne sait d'où. Le matin est chaud et lourd. — Une heure de l'après-midi. Il fait presque frais. La mer s'est complètement aplatie. Elle est encore gaufrée comme une étoffe, mais c'est à peine si on distingue sous la surface les rouleaux qui la soulèvent. L'océan est une plaine plate et frisson­ nante. Ce frisson même s'arrête. Il n'y a plus qu'une surface luisante, huileuse, qu'on dirait faite d'un métal souple, et qui se moire sous la lumière. A quatre heures du soir, la mer et le ciel sont d'un même ton violet : la mer est seulement un peu plus foncée et le ciel a, par endroits, des éclaircies jaunes, des ébauches de nuages dans le nuage général, et plus haut une percée bleue. Puis, comme tous les soirs, les valeurs se renversent. La mer pâlit et le ciel s'assom­ brit ; en même temps il se déchire, tandis qu'à l'ouest éclate l'artifice d'un coucher de soleil jauneorangé, sous des nuages bleu de nuit. Cette pièce se joue dans un silence immense, dans une solitude infinie. Le bruissement de la mer aux flancs du bateau a cessé. Nous naviguons au delà des bornes du monde. Les vagues, qui nous poursui­ vaient d'un élan furieux, et qui nous chargeaient en s'écrasant, semblent maintenant des animaux fami­ liers qui nous accompagnent de loin et qui vont nous dire adieu. Pendant le dîner, une espèce de fraîcheur, un cou­ rant d'air entre les hublots opposés. La pluie, dit quel­ qu'un. Lorsque nous remontons, tout le bord du pontpromenade ruisselle. Du pont supérieur, des pa­ quets d'eau s'effondrent en éclaboussant. Il fait agréable et même frais, d'une sorte de fraîcheur caressante à fond chaud, que l'on connaît quelque-

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement