Page 240

236

N E U F CENTS LIEUES SUR

L'AMAZONE

qui nous paraît féerique : la flèche d'Apollon. Puis un soir, tout à coup, la mer s'est calmée : le creux des vagues a diminué, la crête d'écume a disparu. Le flot ne nous accompagne plus que d'un mouve­ ment musical et d'une caresse de soie. L'alizé a cessé de souffler. Les nuages ne sont plus les dragons et les monstres effrayants de l'Amazone, mais seulement à l'horizon une couronne légère et basse, une fresque blanche à la base d'une coupole. Parfois ils s'étendent et nous retrouvons les formes qu'ils ont chez nous : cumulus gonflés, voile gris des stratus, et ces innombrables barques errantes sur l'Océan céleste. Le voyageur qui franchit le seuil du retour, est d'abord accueilli par ce ciel familier. Cette nature-là, et non une autre, lui a donné son corps et son âme. Nous rentrons dans l'univers qui a fait la pensée, les images, les dieux de notre pays.

FIN

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement