Page 221

MANÁOS

217

venu d'Italie par Liverpool. La température est brû­ lante. Les plus solides ne sont pas sans malaise. Les officiers du bord sont au point d'éclater comme des fruits. Nous allons faire visite et dire adieu à M. Gillen, directeur à Manâosde la banque de Londres et d'Amé­ rique du Sud. Une rue provinciale, assez étroite, pleine de silence et de soleil. La banque occupe le rez-de-chaussée, qui n'est, à la mode américaine, qu'une immense salle où tout le monde travaille. On longe ce rez-de-chaussée et l'on entre chez le direc­ teur, qui habite au premier un grand appartement très bien installé. Par de hautes baies toujours ou­ vertes, un souffle frais gonfle les légers rideaux. Quand la pluie arrive, on ferme tout. Les fauteuils sont de bois du pays, vastes, inclinés, confortables, et sous le siège, les chiens haletants se font une niche. Les parquets sont, selon l'usage, de deux couleurs de bois, comme de longs rubans noirs et blancs. Tout cela est net, clair, aéré, salubre. Mais tous les mois il faut lessiver ces hauts murs, ces plafonds, ces plan­ chers. Et ce lavage emporte une bouillie d'insectes. Manâos, m e dit à peu près M. Gillen, sert de mar­ ché au pays. Chaque propriétaire de fazenda apporte ici ses produits, dont les principaux sont le caoutchouc et la noix du Brésil, et les vend à des compagnies qui les revendent à leur tour, principalement aux EtatsUnis et en Angleterre. C'est auprès de ces mêmes compagnies que les fazendeiros achètent les objets de toute sorte dont ils ont besoin. Si j ' a i bien compris, c'est encore le système du comptoir. Les lois ouvrières sont très avancées : la durée du travail est de six heures dans les ateliers et de huit heures dans les bureaux. L'immigration est très ré­ duite, avec un taux variable pour chaque peuple. Le contingent principal est fourni par des Portugais. On embarque aujourd'hui de longues fibres brunes

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement