Page 215

MANÁOS

211

Buenos-Aires, de la visite, à fin de réclame politicocommerciale, d'un bateau de guerre américain, com­ mandé par l'amiral Capperton. Il avait soixante-douze ans et croyait devoir à sa mission de donner des bals et de danser tous les soirs. On l'appelait l'amiral Pavlova. Mais sa présence n'empêchait pas une forte méfiance contre les exportateurs des États-Unis. Ce sont pareillement les États-Unis qui ont les pre­ miers envoyé un navire de guerre sur l'Amazone, la canonnière Wilmington, qui en 1900, remonta jusqu'à Iquitos, au Pérou. Les Allemands envoyèrent le croi­ seur Falke, qui remonta encore plus loin jusqu'à l'embouchure de l'Ucayali ; l'Italie envoya le croiseur Doggali ; enfin, en 1906, le Portugal envoya la ca­ nonnière Patria. Dès cette époque, il était fréquent que des croiseurs ou des cuirassés britanniques vinssent passer quelques jours dans le port de Belem. Pen­ dant longtemps le gouvernement français hésita à suivre ces exemples. En 1902, il fut question d'en­ voyer une canonnière à roues, d'âge respectable, le Jouffroy. On parla en 1906 de la Fronde, qui ne pa­ rut jamais. L'année suivante, le Chasseloup-Laubat vint faire du charbon à deux lieues de Belem, sans entrer en communication avec la colonie française. Enfin en 1913, « le Descartes s'est risqué jusqu'à Manâos, où il demeura à peine quelques heures, juste le temps de causer une déception générale » . Je ne sais quel effet aura le voyage de VApollo, et j ' e n ignore les desseins particuliers. Mais ce qui me frappe ici, c'est une certaine animosité de la presse locale. Le Diario da Tarda, organe de l'Union démo­ cratique brésilienne, a publié le 8 septembre un filet très vif, intitulé : « Une parade nudiste des marins de VApollo ». Il se plaint que des marins à demi nus aient adressé des gestes obscènes aux personnes 1

1 . P. Lo Cointe. L'Amazonie

brésilienne,

I, p. C.

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement