Page 209

MANÁOS

205

fiant. Wallace cherche la cause de cet état de choses dans le caractère portugais. Le Portugais est doué Pour le commerce, mais il aime peu à produire les objets qui sont les éléments du commerce ; il goûte Peu le travail agricole. L'Indien ne l'aime pas davan­ tage. U en résulte qu'en Amazonie, tout le monde est commerçant et personne n'est producteur. La province du Para, écrit Wallace, et il entend aussi celle des Amazones, est couverte de marchands, qui pour la plupart ne sont que des colporteurs ; leurs marchandises sont seulement dans un canot au lieu d'être sur une charrette. Méprisant l'agriculture, ils ne peuvent vendre que les produits achetés aux indi­ gènes ; et ceux-ci ne cultivant que le strict nécessaire, ne peuvent livrer au commerce que les produits natu­ rels, dont la récolte convient à leur vie irrégulière et errante. Ces produits sont principalement du poisson séché, une huile tirée des œufs de tortue et du pois­ son-bœuf, pour le commerce intérieur ; et pour l'exPortation, la salsepareille, la piassaba, le caoutchouc, •es noix du Brésil, le baume de capivi et le cacao. Quoique le caféier et la canne à sucre croissent par­ tout presque spontanément, le café et le sucre doivent encore être importés du reste du Brésil pour la con­ sommation locale. Le bœuf est partout mauvais, prin­ cipalement parce qu'il n'y a pas, près des villes, de bons pâturages où le bétail amené de loin pourrait être engraissé, et personne ne pense à créer ces pâturages, ce qui serait facile. Les légumes sont partout rares et chers, ainsi que tous les fruits, excepté l'orange et la banane, qui une fois plantés ne demandent plus qu'à être cueillis quand ils sont mûrs. Les poulets à Belem valent 3 sh. 6 d., et le sucre est aussi cher qu'en Angleterre. Pourquoi ? C'est que personne ne veut s'occuper de fournir aucun de ces articles. Ici le commerce est un jeu de spéculation. On méprise ses profits réguliers. Mais à chaque moment on voit

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement