Page 173

SANTAREM

169

pour une expédition de commerce sur l'Amazone. Ce Joaô da Cunha avait peu le sens des économies de temps. Car il commença par aller visiter Cameta, son lieu de naissance, et il s'y arrêta douze jours pour ne pas manquer la fête d'un village voisin, la Aldeira. L'équipage comprenait douze personnes, parmi les­ quelles un Portugais, de 22 à 23 ans, originaire de la province de Traz os Montes, exemple des émigrants que le Portugal envoyait alors au Brésil. Il était dans le pays depuis deux ans et vivait comme les Indiens, avec de moins bonnes manières qu'eux. 11 ne savait ni lire ni écrire, inférieur en cela aux Tapuyos de l'équipage. Mais il avait dans le coffre gros­ sier qui lui servait de malle une image de Notre-Dame à laquelle il avait recours s'il s'élevait une bour­ rasque ou si le bateau touchait. Un autre des marins était un blanc de Cameta. Le reste était Indien, sauf le cuisinier qui était un métis d'Indien et de nègre, un Cafuzo. Le pilote était un vieux Tapuyo de Para et un homme extraordinaire. Il ne quittait la barre ni nuit ni jour, sauf deux heures le matin, après le déjeuner, où il s'étendait sur le gaillard d'arrière. Les autres lui apportaient sa nourriture. Il n'y avait pas de système de quart. Les hommes se couchaient quand ils en avaient envie. Ils semblaient vivre en bonne cama­ raderie. L'un d'eux était un magnifique Indien de deux mètres de haut, qu'on appelait commandant. Il avait été en effet un des rebelles qui prirent Santarem en 1835. Quand le gouvernement envoya une flottille pour délivrer la ville, il fut un des derniers à quitter le fort, faisant encore le geste de servir les pièces, quand elles n'avaient plus de munitions de­ puis longtemps. Bâtes toucha à Santarem. La ville, vue du fleuve, avait une apparence propre et gaie. Telle il la décrit, telle elle est encore aujourd'hui. Elle consistait en trois longues rues, avec quelques petites qui les croi-

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement