Page 12

8

NEUF C E N T S L I E U E S SUR L'AMAZONE

construits avec des pierres incrustées d'argent ; d'autres possédaient des toits d'or. Outre les métaux précieux, Manôa contenait toutes les richesses de la terre. Un homme y régnait qui s'appelait Le Doré (El Dorado, traduisaient les Espagnols), parce qu'il avait dans le corps des reflets d'or, comme un ciel pointillé d'étoiles. Cette terre pleine d'or se trouvait dans une autre région que les Indiens appelaient Haïti. Le 19 no­ vembre, Colomb partit pour cette région, en emmenant douze indigènes cubains. Mais Alonso Pinzon avait entendu l'histoire du cacique. Et il était déjà parti avec son vaisseau, La Pinta, pour y charger cet or fabu­ leux. A Haïti, Colomb voulut voir les mines ; mais les indigènes l'avertirent que la région merveilleuse était située plus à l'Est. Colomb inquiet renonça à l'aven­ ture. Évidemment les renseignements du cacique étaient confus. Il mêlait le pays de l'or, c'est-à-dire le Pérou, et le grand fleuve, la mer blanche, qui en descend vers l'Est, et que nous appelons aujourd'hui l'Amazone. Le nom de Manôa évoque celui des Indiens Manâo, desquels sera nommée la capitale actuelle de l'État des Amazones, la ville de Manâos. — Quant à Pinzon, il aurait bien atteint l'embouchure de l'Ama­ zone, reconnaissable à la quantité d'eau douce qui dessale la mer : mar dolce, ainsi qu'il l'appela. Mais un effrayant mascaret le dissuada d'aborder. Sur ces entrefaites, Pizarre découvrit et conquit le Pérou, haut pays où l'Amazone a sa source. Et le premier blanc qui ait vu la Mer Blanche fut un lieu­ tenant de Pizarre, Francisco de Orellana. Pizarre luimême, avec 3 0 0 Espagnols et 4 . 0 0 0 Indiens avait descendu le Napo. Mais la colonne étant décimée par la maladie et la faim, il envoya en avant Orellana avec 5 0 hommes. Orellana acheva de descendre le Napo, et en trois jours il atteignit un fleuve immense, qui était l'Amazone. Il prit le parti de le suivre, et

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement