Page 114

110

NEUF CENTS LIEUES SUR

L'AMAZONE

au naturaliste et lui criait de loin : « O que se chama rapaz ? » Comment se dit garçon ? Cet homme simple montra aux deux Anglais des arbres curieux, dont beaucoup fournissaient des remèdes. L'un d'eux don­ nait une substance intermédiaire entre le camphre et la térébenthine. On l'appelle poix blanche, dit "Wallace. On la récolte en grande quantité, et quand elle est fondue dans l'huile on s'en sert pour calfater les bateaux. Sa forte odeur de camphre pourrait peutêtre la rendre utile en quelque autre manière.

M. Leavens était un Américain du Canada, qui y avait fait le commerce du bois, en dépit des obs­ tacles. A la réflexion il lui avait paru singulier qu'une grande partie du bois consommé en Angleterre vînt d'un pays où la navigation était arrêtée par la glace près de la moitié de l'année, et où les rivières étaient obstruées par des rapides ; où ces rivières étaient de plus exposées à des tempêtes qui rendaient très dangereuse la descente des radeaux ; où enfin les bois sont peu variés et souvent de si médiocre qualité qu'ils ne peuvent être employés qu'en raison de leur bon marché. Au contraire la vallée de l'Amazone et de ses tributaires offre des rivières ouvertes toute l'année, sans obstacles sur des milliers de milles, et où les violentes tempêtes sont rares. Les bords de ces rivières sont couverts de forêts vierges inépuisables, dont les bois variés répondent à tous les besoins. Ainsi le cèdre y est si abondant qu'il pourrait être envoyé en Angleterre à un moindre prix que le pin blanc ne l'est du Canada. M. Leavens avait été in­ formé qu'il y avait une grande quantité de ces cèdres sur le Tocantins, le plus en aval des grands affluents du Sud, et il avait grande envie de faire un voyage pour examiner le cas et, si possible, envoyer

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement