Page 113

LA FORÊT

109

trouve dans l'intérieur. « Il ne ressemble, dit Wallace, à rien de comestible, et je ne peux mieux le comparer qu'à une peau de vache desséchée, décou­ pée en fibres et comprimée. Pour le manger, on le fait bouillir ou légèrement rôtir, on le coupe en mor­ ceaux, et quand on y a ajouté du vinaigre, de l'huile, du poivre, des oignons et du manioc, tout cela forme un mets très savoureux pour les personnes de bon appétit et de vigoureux estomac. » Dans une seconde visite, Wallace fit connaissance avec les singes. Un matin, comme il se promenait seul dans la forêt, il entendit un froissement de feuilles et de branches, et crut qu'un Indien allait apparaître. Mais à son grand étonnement, le bruit passa au-dessus de sa tête. Il leva les yeux et aper­ çut un grand singe, aussi surpris que lui et qui battit en retraite. Le lendemain, avec M. Leavens, et presque au même endroit, il entendit le même bruit. C'était une troupe de singes. M. Leavens en tira un, qui tomba, les autres s'enfuyant. « La pauvre petite bête n'était pas tout à fait morte et ses cris, son air innocent et ses délicates petites mains étaient tout à fait d'un enfant. » Attendri, Wallace fit cuire la victime à laquelle il trouva le goût du lapin. C'est dans le même voyage qu'il connut un nouveau mets, l'agouti, un petit animal entre le cobaye et le lièvre, mais avec des pattes plus longues. Il passe pour bon, mais Wallace le trouva sec et sans goût. Entre Belem et Magoary, à Larengeiras, habitait dans une jolie résidence, le commandant du district, un Brésilien dont on ne nous donne que l'initiale. Les deux Anglais allèrent le voir, et Wallace a laissé du senhor C . . . un portait qui est celui d'un idiot pour l'éternité. Cet homme simple conçut une joie infinie à l'idée que le mot portugais rapaz, qui veut dire garçon, se disait boy en anglais, ce qui veut dire bœuf en portugais. Il en riait encore en disant adieu

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

900 lieues sur l'Amazone  

Auteur : Bidou, Henry. Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement