Page 35

— 377 — Considérant que les Annamites sont d'excellents travailleurs, qui souffrent de celte privation de nourriture, et qu'il serait inhumain de les laisser dans cette situation, surtout en raison des services qu'ils rendent à la culture ; Sur la proposition concertée de l'Ordonnateur et du Directeur du service pénitentiaire, DÉCIDE :

Article 1er. Une ration de riz, calculée à raison de 750 grammes par homme et par jour, est substituée a la ration journalière de 750 grammes de couac délivrée aux transportés annamites (Cochinchinois). Art. 2. La présente décision aura son effet, pour SaintLaurent, à compter du 18 juin dernier, et, sur les autres établissements, du lendemain du jour de la notification. Art. 3. L'Ordonnateur et le Directeur du service pénitentiaire sont chargés de l'exécution de la présente décision, qui sera enregistrée partout où. besoin sera. Cayenne, le 22 juillet 1874. LOUBÈRE. Par le Gouverneur :

L'Ordonnateur, TRÉDOS.

Le Directeur du service pénitentiaire, GODEBERT.

« λ° 465. — Par décisions du Directeur de l'intérieur en date du 22 juillet 1874, les habitants désignés ci-après ont été autorisés à établir des ménageries dans les quartiers de Kourou et de Sinnamary : M. Carmel (Julien), sur un terrain situé dans la savane de Malmanoury, quartier de Sinnamary ; M. Nadeau (Herménégilde), sur un terrain situé a Kourou., dans la savane de Karouabo, et connu sous le nom de HauteurCusson ; M. Alby (Désir), sur un terrain situé dans la savane de Sinnamary, et touchant à la crique Paracou.

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement