Page 282

- 624 — N° 802. — ARRÊTE abrogeant celui du 28 juin 1860 relatif à l'admission, dans les écoles primaires de Cayenne, des enfants de 4 à 6 ans. Cayenne, le 15 décembre 1874. LE GOUVERNEUR

de la Guyane française,

Vu l'arrêté du 28 juin 1860 portant que les enfanis âgés de 4 h 6 ans pourront être admis gratuitement dans les écoles primaires du chef-lieu ; Considérant que l'existence d'une salle d'asile à Cayenne rend désormais inutile cette disposition ; Vu l'avis émis par la Chambre d'agriculture et de commerce, dans sa séance du 9 de ce mois ; Sur la proposition du Directeur de l'intérieur, De l'avis du Conseil privé, ARRÊTE :

Article 1er. L'arrêté susvisé du 28 juin 1860 est abrogé. Les enfants ne pourront donc être admis dans les écoles primaires de Cayenne avant l'âge de 6 ans. Art. 2. Le Directeur de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié partout où besoin sera et inséré dans le Bulletin et le Moniteur officiels de la colonie. Cayenne, le 15 décembre 1874. LOUBÈRE. Par le Gouverneur : Le Directeur de l'intérieur, A. QUINTRIE.

N° 803. — ARRÊTÉ réglant les primes à accorder aux immigrants de toute origine qui contracteront des rengagements dans la colonie pendant l'année 1875. Cayenne, le 15 décembre 1874. LE GOUVERNEUR

de la Guyane française,

Vu les articles 2 du décret du 13 février 1852, et 37 du décret du 27 mars suivant sur l'immigration: Ό Vu les dépêches ministérielles des 2 février 1858, n° 59, et 22 novembre 1859, n° 90 ;

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement