Page 123

— 465 —

E

597. — CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE au sujet du renvoi en France des récipients du service des vivres délivrés aux bâtiments ou expédiés à l'extérieur.

d#eçtibn : Services administratifs, el Hôpitaux.)

(3

E

4

bureau : Subsistances

Versailles, le 3 septembre tS74. MINISTRE DE LA MARINE ET DES COLONIES à Messieurs les Préfets maritimes; Gouverneurs et Commandants des colonies; Commandants des escadres, divisions et stations navales; Commandant de la marine à Alger et Commandants des bcitiments isolés.

LE

MESSIEURS, l'administration de l'un de nos ports militaires a, récemment, attiré mon attention sur certaines conditions d'exécution des prescriptions des circulaires du 30 avril 1873 et du 18 mai 1874 {Bull, off. pages 529 et 669) relatives au renvoi % en France des récipients de toute nature et d'une certaine valeur, employés au logement des vivres délivrés directement aux bâtiments, ou qui ont été envoyés à l'extérieur pour le compte du Service marine. il m'a été représenté, notamment, que ces bâtiments, en vue d'éviter l'encombrement, se trouvent généralement dans l'obligation de remettre dans les magasins des colonies les récipients ayant servi à renfermer les vivres du bord, et restés sans emploi, H que, par suite, c'est aux administrations colonialesqu'incombe le soin du renvoi de ces objets en France. Dans celte situation, et afin d'être en mesure de contrôler cette dernière opération, il est indispensable que lesdits bâtiments me transmettent, désormais, â la tin de chaque semestre, par l'intermédiaire des ports comptables, un état indiquant la nature, le nombre et la valeur approximative des récipients remis à l'extérieur, en cours de campagne, ainsi que le nom de la colonie où le dépôt en a été effectué. Quant aux objets de l'espèce compris dans les envois du service métropolitain des vivres à l'extérieur, il conviendra de relater sur les avis d'expédition, et autant que possible, en regard desdits articles, les circulaires déjà citées ainsi que la présente. En ce qui touche les administrations coloniales, elles devront, à l'avenir, m'adresser également, a la fin de chaque semestre,

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1874)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement