Page 150

— 394 N° 760. — ARRÊTÉ autorisant le Trésorier-payeur à émettre une traite de la somme de 54,594 fr. 01 cent., en remboursement d'avances faites au Service marine.

Par arrêté du 15 octobre 1872. le Trésorier-payeur est autorisé a émettre à son ordre, sur le Caissier central du Trésor public, a Paris, et pour le compte de l'Agent comptable des traites de la marine, une traite de la somme de cinquante-quatre mille cinq cent quatre-vingt-quatorze francs un centime, à un mois de vue. Cette somme représente le montant des avances faites dans la colonie au Service marine, pendant le mois de septembre 1872.

N° 761. — DÉCISION autorisant, en faveur des planions marins, le payement d'une indemnité mensuelle de 10' francs et la délivrance par trimestre et par an de certains effets d'habillement.

Par décision du Gouverneur du 16 octobre 1872, les plantons marins placés chez les principaux fonctionnaires de la colonie recevront, par analogie a ce qui se pratique pour les plantons militaires, Par an ;

Une chemise de laine ; Un chapeau de paille ; Un parapluie en coton. Par trimestre :

Une paire de souliers. Par mois :

Une indemnité de 10 francs. La dépense a laquelle ces prestations donneront lieu sera imputée au chapitre XIX, article 1er, paragraphe 6.

N° 762. — DÉCISION fixant les allocations à payer à l'officier marinier mis à la disposition du service pénitentiaire. Cayenne, le 16 octobre 1872. LE GOUVERNEUR

de la Guyane française,

Vu la décision du 14 juin 1871 ; Considérant que, par suite de sa situation sur le ponton le Grondeur, l'officier marinier, chargé de diriger les marins mis

Bulletin officiel de la Guyane française (1872)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1872)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement