Page 200

— 216

quelle mesure il peut être tenu compte au coupable de la démarche faite en sa faveur. Recevez, etc. Le Vice-Amiral, Ministre de la marine et des colonies, A.

PEYRON.

Ν· 380. — CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE. Au sujet des demandes faites par des officiers de troupe hors cadre.

(1re Direction : Personnel. — 3e bureau : Troupe de la marine ; 1re et 2e sections. ) Paris, le 31 mars 1884.

LE VICE-AMIRAL,

MINISTRE

DE LA MARINE

ET

DES COLONIES, à

Messieurs les Vice-Amiraux commandant en chef, Préfets maritimes; Gouverneurs et Commandants des colonies. MESSIEURS, j'ai l'honneur de vous rappeler que les officiers des corps de troupe de la marine, employés, à quelque titre que ce soit, en dehors du service régimentaire, sont tenus, dans les demandes se rattachant a leur état d'officier ( mariages, etc. ), de s'adresser a leurs chefs militaires.

Je vous prie de faire des recommandations pour que les demandes dont il s'agit ne me parviennent que revêtues de l'attache de l'autorité militaire compétente. Recevez, etc. Le Vice-Amiral, Ministre de la marine et des colonies,) A.

PEYRON.

Bulletin officiel de la Guyane française (1884)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1884)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement