Page 30

357

partement a reconnu, en effet, que le service de la transportalion à Cayenne n'avait nul besoin d'avoir dans ses archives une expédition des extraits mortuaires, puisqu'il était toujours à même de s'en procurer une nouvelle copie au cas où les deux expéditions adressées au Département viendraient àse perdre. Recevez, etc. Pour

le

Ministre :

Le Sous-Secrétaire d'Etat à la marine cl aux colonies, A. ROUSSEAU,

N° 659. — CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE. — Demande de renseignements statistiques sur les prisons coloniales (Circu laire). (2e Sous-Direction : 5e bureau.) Paris, le 30 juin 1885. à Monsieur le Gouverneur de la Guyane française.

LE MINISTRE DE LA MARINE ET DES COLONIES

MONSIEUR LE GOUVERNEUR, le Département de la marine et des colonies ne reçoit qu'à de rares intervalles et seulement par les rapports des Inspecteurs des services administratifs et financiers des renseignements sur les prisons coloniales. J'ai résolu de centraliser chaque année les indications qu'il m'a paru utile de posséder sur la population des prisons coloniales et sur le personnel administratif et de surveillance de ces établissements.

En conséquence, j'ai l'honneur de vous adresser, ci-joint, les cadres de cinq états statistiques qui devront servir de modèles dans la colonie pour l'envoi périodique et régulier des renseignements qu'ils comportent. Ces états, établis avec le plus grand soin, devront être visés par le parquet avant d'être envoyés en France. Ils devront parvenir au Département dans le courant du premier trimestre de chaque année et être arrêtés au 31 décembre de l'année précédente.

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement