Page 261

— 588 — A la suite d'une décision du Conseil d'Etat consacrant cette dernière doctrine, M. le Ministre des postes et des télégraphes a décidé qu'a partir de la date précitée du 1er août, le retrait des correspondances en cours de transport ou la rectificaton des adresses seraient permis aux expéditeurs desdites correspondances. L'extension de cette mesure aux services postaux des colonies françaises ne pouvant présenter que des avantages, j'ai décidé, de concert avec M. le Ministre des postes et des télégraphes, que ces dernières seraient soumises, a cet égard, au même régime que la métropole. * Le service intéressé trouvera dans le Bulletin mensuel des Postes et des Télégraphes (Bulletin du mois de juillet 1884, page 803) les instructions adressées aux agents de l'Administration métropolitaine pour l'exécution du nouveau service. Vous voudrez bien inviter les agents du service en cause a — se conformer aux présentes instructions. Recevez, etc. CALIBER.

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1885)  

Auteur : Partie 2 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement