Page 154

( 74 )

Sur la proposition de l'ordonnateur; DÉCIDE :

Il sera délivré aux transportés tous les matins un déjeuner chaud, composé de 100 grammes de pain , 003 grammes d'huile d'olive, 030 grammes de légumes secs. La ration de pain frais , fixée par l'arrêté du à 750 grammes , est réduite à 650 grammes.

11

mai 1852

La ration d'huile d'olive, fixée par l'arrêté précité du 512 mai 1852 à 006 grammes, est élevée à 009 grammes. L'ordonnateur est chargé de l'exécution de la présente décision, qui sera enregistrée partout où besoin sera. Cayenne, le 17 février 1853. SARDA GARRIGA. Par le Commissaire général :

L'Ordonnateur, REISSER. Enregistré au Contrôle, registre n° 25 des ordres

et

décisions, f°

101.

95. — ARRETE portant nomination d'une commission chargée de rechercher et de proposer les modifications à apporter à l' arrêté du 4 août 1852, sur les livrets et les engagements de travail.

°

Ν

Cayenne, le LE COMMISSAIRE GÉNÉRAL

18

février 1853.

de la Guyane française,

Vu le décret du 13 février 1852, du Prince-Président de la République, qui statue sur les immigrations dans les colonies françaises et sur les engagements et la police du travail ;

Bulletin officiel de la Guyane française (1853)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1853)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement