Page 120

( 40 ) Le présent sénatus-consulte sera promulgué et scellé du sceau de l'État. Fait au palais de Saint-Cloud, le 7 novembre

1852.

LOUIS-NAPOLÉON. Par le Prince-Président : Le Ministre d'État, ACHILLE FOULD.

Inséré à la Feuille de la Guyane francaise, n° 4 bis, —

1853.

N° 26. — PROCLAMATION du commissaire général de la Guyane française, MESSIEURS, OFFICIERS, SOUS-OFFICIERS ET SOLDATS,

Le Peuple français a rétabli l'Empire. L'avènement au trône de Louis-NAPOLÉON s'est accompli par 8 millions de voix réunies dans un élan d'enthousiasme le plus imposant que jamais puisse donner un peuple. Je vous ai convoqués pour proclamer Sa Majesté l'Empereur NAPOLÉON III. Joignons nos acclamations aux acclamations de nos concitoyens de la métropole, et que le nom qui nous rappelle tant de gloire soit salué par nous avec bonheur. Jurons fidélité au Prince qui, le 2 décembre, a sauvé la Patrie, et qui, depuis, a donné tant de gages de son amour pour la France, Vive Napoléon III ! Vive l' Empereur ! Cayenne, le 25 janvier 1853. Le Commissaire général, SARDA GARRIGA. Inséré à la Feuille de la Guyane française, n° 4 bis, — 1853.

Bulletin officiel de la Guyane française (1853)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Bulletin officiel de la Guyane française (1853)  

Auteur : Partie 1 d’un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles e...

Profile for scduag
Advertisement